• L’ Édito du Président

  • En Bref

  • Le Billet d’humeur

  • Le terrain de Foot

  • Le Bus

  • L’ Écho santenois

SOMMAIRE

EDITO

Malgré le bétonnage auquel nous assistons sur notre commune, les évènements climatiques, et vos intérrogations sur le «SANTENY de demain», je souhaite faire preuve d’optimisme en cette veille de repos estival.

 

Cet optimisme raisonné puise sa source auprès de vous, Santenoises et Santenois :

  • Depuis plusieurs mois maintenant, vous êtes de plus en plus nombreux à solliciter notre association pour obtenir des informations, des réponses  à vos questions, à vos inquiétudes liées aux bouleversements de la vie quotidienne à SANTENY.

  • Des riverains se sont portés vers l’association EPS pour engager des recours en vu d’infléchir certaines orientations urbanistiques dans le cadre de la révision du PLU.

  • Les idées que nous véhiculons depuis 2 ans et nos propositions finissent par être largement reconnues même si c’est long : arrêt minute Grande Rue, voisins vigilants, consultations de quartier pour le plan de circulation sont à mettre à notre crédit…….

  • De nouvelles compétences et des énergies nouvelles nous permettent de continuer à travailler sur nos grands axes prioritaires (social et seniors, urbanisme, scolaire et jeunesse, sécurité) mais aussi d’ouvrir de nouveaux chantiers sur les thématiques de la préservation de l’environnement architectural, paysager, et de la biodiversité.

 

Merci à toutes celles et ceux qui nous soutiennent, Je vous souhaite d’excellentes vacances d’été et vous dit à bientôt, à la rentrée, toujours plus nombreux à défendre et enrichir le SANTENY que nous aimons.

 

Très cordialement    

Le Président,     Alain CHASSAGNE 

EN BREF

  • Sur le territoire de la commune, le vandalisme de certains véhicules de marque allemande se poursuit…

  • Un jeune adulte agressé fin avril sur le parking du centre commercial du Domaine. Les agresseurs ont été identifiés…

  • Monsieur Le Maire a finalement opté pour que SANTENY devienne Mairie Vigilante. Cela aura pris deux années de réflexion pour que la proposition des Élus EPS finisse par s’imposer. Regrettons seulement l’absence de démarche participative à l’égard des référents Santenois en place préalablement au titre de voisins vigilants.

 

  • Le déclin programmé des Associations Santenoises : sous prétexte de rationalisation il semble bien que le secteur associatif n’ait plus la cote côté majorité municipale. Jugé pas assez dynamique, opaque, le recours à des prestataires extérieurs pour la création d’animations culturelles et ou artistiques tend à se généraliser...

 

  • Déclin également programmé du côté des commerces avec la suppression de la Poste et de son Distributeur de billets qui vont laisser la place à un nouveau programme de logements sociaux…
     

Le Billet d’humeur

LE PLU  SUITE DU FEUILLETON

Pour les Santenois qui passent tous les matins rue de la Libération, il s’agit du plus gros programme de logements collectifs jamais entrepris sur la commune : «Le Domaine du Moulin» (derrière Côté Nature).

Nos pires craintes sont en train de se réaliser, tant ce qui sort de terre ressemble à s’y méprendre à ce que la classe politique d’hier avait laissé faire en faisant pousser comme des champignons toutes ces cités en bordure du périphérique….

Notre périphérique à nous, la RN19, s’était déjà vu dotée d’un programme de logements sociaux à la place de l’ancienne Gare SNCF de SANTENY, voilà maintenant que nous en aurons un deuxième toujours en bordure de la RN19, en beaucoup plus grand. 

 

Jugez plutôt : 

  • 90 logements, 100% sociaux

  • 90 mètres de long et plus de 30 mètres de large

  • 90 logements à l’hectare

Quand dans le PADD, document relatif au PLU consultable en mairie, Monsieur le Maire écrit «Préserver des entrées de ville de qualité», et « Préserver et valoriser le patrimoine paysager et environnemental», on ne peut que s’interroger sur le sens du mot préserver et sur la sincérité des déclarations de Monsieur le Maire.

Depuis notre dernière lettre, nos équipes avec les élus de la liste «Ensemble Pour Santeny» ont travaillé pour informer,   renseigner les Santenoises et Santenois inquiets sur les conséquences irréversibles que pourrait entraîner la procédure de  révision du PLU. 

La lecture du document Orientations d’Aménagement et de Programmation (OAP Novembre 2015 version 4) est particulièrement instructive et  inquiétante: 

  • 10 projets classés en OAP

  • Construction de 408 logements dont 342 sociaux. 

  • 60%  de ces programmes comportent 100% de logements sociaux

  • Densité allant jusqu’à 145 logements  à l’hectare,surpassant largement celle du Domaine du Moulin.

En catimini, le projet de PLU a été transféré au T11, notre nouveau territoire, puis validé par la nouvelle assemblée le 1er juin 2016. A cette occasion les Élus «Ensemble Pour Santeny» ont interpellé les 74 conseillers territoriaux au travers  d’une lettre ouverte demandant le report de l’arrêté du PLU. Il reste maintenant à préparer la prochaine étape: l’enquête publique. 

Nous devons rester mobilisés et vigilants afin de pouvoir exprimer par tous les moyens vos avis, vos inquiétudes, votre opposition aux OAP telles que prévues et vos propositions.

L’évolution de nos modes de vie transforme fatalement notre commune, mais il faut que celle-ci se fasse en harmonie avec son passé historique, sa vocation architecturale briarde, son ouverture aux logements pour tous dans le respect de son environnement et des règlements trop souvent galvaudés. N’oublions pas notre histoire, mobilisons-nous  pour cette cause qui mérite toute notre attention si nous voulons protéger notre cadre de vie et éviter le pire. 

Terrain de Football synthétique Dissipons le malentendu

3 lignes dans notre précédente lettre auront suffi pour déclencher une lettre de 2 pages de « SANTENY SPORTS LOISIRS» et qui plus est, pour nous faire les honneurs d’une réponse sur 3 colonnes dans le bulletin municipal de mars 2016.    
Par les temps qui courent, il est très difficile de pouvoir exprimer une opinion différente sans être accusé des pires intentions. Malheur à celui ou celle, simple citoyen ou association, qui ne s’aligne pas sur la doxa de la majorité municipale.

 
Non les Élus EPS ne méprisent pas les jeunes, Non les Élus EPS ne sont pas contre des équipements sportifs de qualité, mais ils essaient tout simplement d’apporter une contribution à l’avancement d’un dossier d’intérêt général insuffisamment réfléchi.


Que disent-ils ?

  • qu’il est préférable de réfléchir à comment mutualiser les équipements collectifs,

  • que oui un budget de 487 000€ (425 fois le SMIC mensuel) est un investissement colossal qui rappelle les Élus EPS à leurs responsabilités pour rechercher une optimisation du financement.

  • qu’il appartient à la majorité municipale de créer les conditions nécessaires à un dialogue constructif avec nos voisins  Marollais afin que les préjugés et les ego des parties prenantes soient mis de côté, au profit d’une démarche commune.

« Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt »

                        Proverbe    chinois

LE  SERVICE DE BUS SCOLAIRE SUPPRIMÉ

Depuis de nombreuses années, 40 enfants de familles santenoises profitaient d’un service de bus scolaire le matin et le soir pour se rendre à l’école des 40 Arpents.


La majorité municipale a décidé unilatéralement de supprimer ce service afin d’économiser la somme de 38    000€  annuels. Somme qui serait reportée sur la culture et la prévention santé de la jeunesse mais qui privera toutefois les  familles de ce soutien logistique. Pour leur part, les ÉLUS EPS soutiennent une politique de «ventilation» du budget Enfance/Jeunesse au profit de ses différents services, aucun ne devant être laissé sur le bord de la route. Les associations de parents d’élèves se sont mobilisées et le groupe EPS aurait espéré une proposition alternative plutôt qu’une suppression catégorique.


Par exemple, l’utilisation d’un bus intergénérationnel pour soutenir les familles qui sont sans solutions pour l’année  scolaire prochaine, paraît logique.


En effet, lors du Conseil Municipal en date du 14 mars 2016, la majorité a décidé d’acheter un nouveau minibus qui  servira au Cap  mais aussi aux personnes âgées santenoises ayant besoin de transport pour aller faire leurs  courses.


Pourquoi ne pas lancer le «Bus    Intergénérationnel» ? EPS souhaite et propose une mise à disposition gratuite de   ce bus pour tous les santenois sans distinction d’âge.


De plus, les constructions massives prévues d’ici 2018 nous amènent à penser que ce transport pourrait s’avérer très utile pour les familles qui habiteront le quartier des Pendants ou des Terrasses dans la mesure où écoles et  commerces en sont très éloignés.

L’écho Santenois:

Le PLAN DE CIRCULATION

Après le Plan Local d’Urbanisme (PLU), l’annonce d’un nouveau plan, celui  de la circulation à SANTENY pouvait nous faire craindre le pire. Nous n’avons pas été déçus. Tout a bien mal commencé  par ce petit article en page 10 du bulletin municipal N° 109 (Mars 2016) au titre prémonitoire "Des sens interdits qui changent de sens" auquel l’on serait tenté d’ajouter "cela n’a pas de sens".

On y apprend que la majorité municipale (pas les élus d’opposition EPS) a voté le feu rouge en haut de l’avenue du Général Leclerc sur la RN 19 et qu’il sera implanté au 4ème  trimestre 2016.  Cela permet  déjà un travail de réflexion sur le futur sens de circulation. Les esprits logiques auraient sans doute préféré que la Municipalité démarre l’élaboration d’un nouveau plan de circulation et de stationnement par une vaste campagne de relevés et comptages pour quantifier le trafic des véhicules.

Les esprits logiques auraient souhaité être conviés au travers de réunions publiques à la réflexion préalable et à la possibilité d’exposer les problématiques de chaque quartier. Hélas, comme d’habitude, là où la réflexion doit précéder l’action, on assène péremptoirement que les sens de circulation de la rue de la Cavette et de la rue de Lésigny doivent être inversés. Pas d’explication à ce changement, pas plus que sur l’urgence à procéder à une telle modification. Les Santenois  n’ont qu’à s’adapter, voire à subir les décisions qu’une poignée d’élus prennent à huis clos sans concertation avec les riverains.

 

Cette caricature d’étude ferait presque sourire si elle ne prêtait pas à conséquence.

C’est hélas tout le contraire,  nous allons payer plus de 150 000 € l’implantation d’un feu rouge sans étude d’impact et sans savoir si la subvention demandée allait être accordée. La large information annoncée dans le bulletin municipal pour l’inversion des sens de circulation n’a pas été assurée. Pire ces modifications se révèlent  dangereuses :

  • La sortie de la rue de la Cavette sur la rue du Rocher est particulièrement dangereuse. Il est incompréhensible et irresponsable de laisser cette sortie en l’état

  • Dans son information minimaliste Monsieur le Maire a omis d’informer ses concitoyens qu’il avait fait mettre un panneau STOP sur la rue de Lésigny. Ce panneau mal situé est peu visible et de fait transforme ce croisement  en un lieu accidentogène. D’ailleurs est-il légal ?


On cherche un sens à cette belle phrase de l’auteur de l’article en question (BM N° 109) : Cela permet déjà un travail de réflexion ….. avec pour objectifs, la sécurité, la fluidité… AH ! comme dit la chanson « Paroles, paroles…..toujours des paroles »


Dernière minute : Ça bouge du côté de la rue de Lésigny et de la rue de la Cavette, Les riverains inquiets de n’avoir eu aucune information sur le nouvel aménagement de leur rue  ont demandé à Monsieur le Maire d’intervenir face à la confusion engendrée. La dernière idée serait de rendre le passage entre la Grande Rue et l’entrée du club hippique piétonnier pour des raisons évidentes de sécurité. Le feuilleton n’est pas terminé !!!

Télécharger la Newsletter

Pour nous contacter

E.P.S.

27, rue Camille Saint Saëns

94440 Santeny

Suivez nous

  • Facebook Social Icon

06 22 04 10 03

© 2016 Ensemble Pour Santeny - Tous droits réservés - MENTIONS LEGALES - PLAN DU SITE